AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Japon pendant la seconde guerre mondiale

Aller en bas 
AuteurMessage
Hauru
Shōgun (Admin)
Shōgun (Admin)
avatar

Masculin Cancer Cochon
Messages : 170
Age : 23
Localisation : Tu voudrais savoir, hein?
Humeur : C'est pas fini cet interrogatoire?

MessageSujet: Le Japon pendant la seconde guerre mondiale   Jeu 27 Mai - 21:44

En Asie également, l’Empire du Japon suscite des gouvernements collaborateurs et a recours à grande échelle au pillage des matières premières et au travail forcé des prisonniers de guerre et des populations locales qu’il prétendait libérer de la servitude coloniale.

En Chine, les Japonais jouent des divisions politiques locales pour s'assurer le soutien de Wang Jingwei, ancien premier ministre et ancien chef du Kuomintang, qui dirige un gouvernement collaborateur à Nankin. Pour se donner un profil patriotique, ce gouvernement met fin au régime des concessions européenne à Shanghai.
Dans plusieurs colonies occidentales asiatiques occupées, les Japonais composent avec les indépendantistes locaux, créant des régimes comme l'État de Birmanie, dirigé par Ba Maw, ou la République des Philippines, dirigée par José P. Laurel. L'Empire du Japon use du concept de la Sphère de coprospérité de la grande Asie orientale pour promouvoir l'idée d'une Asie auto-suffisante et justifier sa politique expansionniste.
Envahie en 1931, la Mandchourie est devenue l'État du Mandchoukouo, où l'ancien empereur de Chine Puyi exerce une autorité de façade, et qui garantit au Japon d'importantes ressources naturelles.
Dans le cadre de la campagne de Birmanie, les Japonais bénéficient de l’appui du gouvernement thaïlandais de Plaek Pibulsonggram et du leader indépendantiste indien Subhash Chandra Bose, qui crée l'Armée nationale indienne. Aux Indes orientales néerlandaises occupées, qui leur fournissent de très importantes réserves de pétrole, les Japonais ne créent pas de gouvernement, mais se ménagent l'appui des leaders indépendantistes comme Soekarno (futur président de l'Indonésie).

Disséminés sur tout le territoire de la Sphère, les camps de prisonniers japonais connurent un taux important de décès car la majorité d’entre eux impliquaient le travail forcé des prisonniers. Selon le Tribunal de Tokyo, le taux de mortalité des occidentaux y était de 27.1%, sept fois celui des prisonniers des camps allemands ou italiens.29 Le taux de mortalité des prisonniers chinois était bien supérieur en raison d’une directive ratifiée le 5 août 1937 par Hirohito qui éliminait les mesures de protection du droit international à l'égard de ces prisonniers.30 Ainsi, si 37,583 prisonniers britanniques, 28,500 néerlandais et 14,473 américains furent relâchés après la reddition du Japon, le nombre de Chinois libérés ne fut que de 56.2931
Selon une étude de l’historienne Zhifen Ju, plus de 10 millions de Chinois furent mobilisés par l’armée impériale japonaise et transformés en esclaves par la Kōa-in au Manchukuo et en Chine du nord.32 Des documents retrouvés à la Bibliothèque du Congrés américain démontrent qu’entre 4 et 10 millions de romusha, des civils indonésiens, ont été soumis au travail forcé à Java par le régime shōwa et que le taux de mortalité y fut de 80%.33
En Amérique du Nord, suite à l’attaque de Pearl Harbor par les Japonais et à l’entrée en guerre contre l’Allemagne et l’Italie, le président Franklin Roosevelt autorise le 19 février 1942, l’internement de dizaines de milliers d’américains d’origine japonaise, italienne et allemande : enemy alien (en). Le Canada, dans une moindre mesure, à également détenu des citoyens originaires de ces pays dans des camps.

(Source : Wikipédia)

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Japon pendant la seconde guerre mondiale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La seconde guerre mondiale : du point de vue des japonais
» La seconde guerre mondiale dans les livres d'enfants
» Les films perdus de la seconde guerre mondiale.
» N1 Batailles de la Seconde Guerre Mondiale
» Véhicules et blindés légers de la seconde guerre mondiale, VPC Editions Atlas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Addict :: Culture Japonaise :: Histoire-
Sauter vers: